PB2009 - 173 Previous page Next page
Ce sont des espaces protégés, qui témoignent de comment ça serait ailleurs, comment c'était.
Je crois que ça ne fonctionne pas vraiment, une intuition. Tous les animaux sauvages que j'ai vu semblent bien plus à l'aise vers les humains, loin de leurs prédateurs. Dans ces parcs je n'ai pas vu un canard, pas un héron ou une poule d'eau. A peine un oiseau, de mémoire.
Alors il y a sûrement quelques bêtes, mais l'équilbre à préserver comme les yeux existe-il ?